La rénovation thermique des logements pour lutter contre la précarité énergétique

Monsieur le Maire, chers collègues,

Nous tenons à souligner l’intérêt d’aider les bailleurs sociaux à engager des rénovations performantes de logements sociaux, afin de permettre des réductions de consommation d’énergie, de gaz à effet de serre, de charges pour les locataires, et de contribuer à réduire ainsi la précarité énergétique. Les aides de la Ville se cumulent avec celles de la Métropole, quand le niveau BBC est atteint. Par exemple, l’opération d’EMH, rue Bolland Boucher recevra 240 000€ de la métropole et 130 000€ de la ville.

Sur l’opération Alliade cours E. Zola, la Ville versera 100000€ et la Région plus de 300 000€. Hélas, les aides de la région mises en place par l’équipe précédente, et portées par la vice-présidente à l’habitat écologiste, ne survivront pas au nouvel exécutif, qui honorent les engagements précédents du contrat métropolitain, mais arrêtera ensuite cette politique. On ne peut que le regretter… Les opérations de rénovation thermique sont aussi l’occasion pour certains bailleurs d’améliorer le confort des logements et de requalifier les résidences sur bien d’autres points , même si le chaufffage et l’isolation sont des points majeurs. La dernière opération inaugurée sur par EMH sur la résidence Pélisson aux Buers est un bel exemple de réhabilitation performante incluant les espaces extérieurs, la qualité des logements, le tout couplé à un projet artistique renforçant la cohésion sociale.

Si le parc social nécessite des rénovations thermiques, nous voulons insister aussi sur l’enjeu du parc privé à vocation sociale , qui logent auss ides ménages modestes, le parc public ne pouvant seul répondre à tous les besoins. Les opérations à loyer maitrisés consistent à mobiliser des logements du parc privé pour en faire une offre locative à loyers modérés réservés à des ménages sous plafonds de ressources. Or, nous savons la difficulté de développer ce type de projets malgré l’ingénierie mise en place par la métropoel et la ville.

Nous ne pouvons que souhaiter – et agir dans ce sens – pour que les politiques de rénovation thermique et celle des loyers maitrisés dans le parc privé s’hybrident et se développement conjointement.

Nous voterons ces délibérations.
Je vous remercie.

Béatrice Vessiller

Remonter