Velo’v : des augmentations de tarifs inacceptables !

// Communiqué de presse Europe Ecologie les Verts de Lyon et Villeurbanne // 19 mars 2012 //

Les groupes Europe Ecologie Les Verts de Lyon et Villeurbanne contestent le niveau d’augmentation des tarifs de Vélo’v. Plus de 50% !

Bien que pour les moins de 26 ans et les titulaires du RSA, l’abonnement soit maintenu à 15€, l’augmentation est très nette pour tous les autres usagers :

  • Le tarif journalier passe de 1€€à 1,5€, soit 50% d’augmentation,
  • Le tarif hebdomadaire passe de 3€ à 5€, soit 66 % d’augmentation,
  • Le tarif annuel passe de 15€ à 25€, soit 66% d’augmentation.

Si certaines améliorations du service Velo’v accompagnent ces augmentations, elles ne peuvent en elles-mêmes justifier de telles augmentations :

–       abonnement/réabonnement sur internet : cela ne peut qu’encourager l’utilisation de ce service et en simplifier la gestion; pourquoi en augmenter le prix ?

–       3 nouvelles stations Velo’v à la Confluence qui seront les bienvenues pour accompagner les déplacements doux dans ce quartier de Lyon en plein développement (mais ceci sans augmenter le nombre total de vélos disponibles);

–       prolongation de la gratuité de la 1ère demi-heure à 1 heure les jours de pollution, mais limitée à 30 jours par an, alors qu’on en a connu déjà plus du double en 2011 !

–       déploiement du vélo 3ème génération jusqu’à fin 2014

Les tarifs de Vélov’ sont parmi les plus bas de France, gage d’accessibilité au vélo pour tous ; pourquoi les augmenter de façon aussi brutale, déconcertante et non concertée ?

Par ailleurs, le maintien envisagé à 15€ pour les seuls moins de 26 ans et les bénéficiaires du RSA ignore les difficultés économiques d’autres usagers (personnes au chômage et autres bénéficiaires des minimas sociaux).

Une hausse des tarifs, si elle était concertée et raisonnable, devrait être progressive, l’augmentation du nombre d’utilisateurs générée par l’informatisation des abonnements devrait largement suffire à absorber l’évolution des coûts et investissements. L’exemple parisien (avec Vélib’, l’enfant de Vélo’v) nous le démontre.

Ces augmentations sont un mauvais signal pour le développement de l’usage du vélo, en pleine période de crise, de développement du chômage et d’augmentation du prix de l’essence.

Cécile CASEY, secrétaire d’Europe Ecologie Les Verts Lyon en charge des relations extérieures
Zémorda KHELIFI, secrétaire d’Europe Ecologie Les Verts Villeurbanne

2 commentaires pour “Velo’v : des augmentations de tarifs inacceptables !”

  1. Triste symbole pour Villeurbanne et Lyon, villes pionnières en matière de Vélo en Libre Service. C’est le moment de s’interroger comment reprendre aux publicitaires ce service, qu’ils ne sont pas capables de gérer à prix correct.

  2. […] leur côté, les groupes Europe Ecologie Les Verts (EELV) de Lyon et Villeurbanne, via un communiqué, jugent ces hausses de tarifs « inacceptables ». Ils estiment que les améliorations du service […]

Laissez un commentaire

Remonter